Assurance médicaments du gouvernement – illégible ou pas?

Vous quittez un emploi permanent pour partir votre compagnie et tout à coup vous réalisez que vous n’aurez plus d’assurance-médicament !? En fait, ce n’est pas tout à fait vrai car le gouvernement du Québec vous incluera alors dans son programme d’asurance médicaments.

Ce qu’il faut savoir

Au Québec, tous doivent être couverts, en tout temps, par une assurance médicaments. Vous pouvez avoir cette assurance médicament de deux façons:
– Via les régimes privés (assurance collective ou régime d’avantages sociaux d’un employeur);
– Via le régime public, c’est-à-dire celui de la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Assurance médicament du Gouvernement

Est-ce que le gouvernement vous offre gratuitement cette assurance? Non pas

Le régime public d’assurance médicaments, administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec, offre une protection de base pour les médicaments. Il a été créé en 1997 dans le but de couvrir les Québécois et les Québécoises qui ne sont pas admissibles à un régime privé.

De façon générale, les personnes couvertes par l’assurance médicaments du gouvernement doivent payer une prime, qu’elles achètent ou non des médicaments. La prime est perçue chaque année par le ministère du Revenu du Québec lors de la production de votre rapport d’impôt. Par exemple, le paiement de la prime pour l’année 2008 se fera au printemps 2009, c’est-à-dire au moment de produire la déclaration de revenus pour l’année d’imposition 2008.

En 2009, le montant de la prime annuelle varie de 0 $ à 570 $ par adulte selon le revenu familial net.


Vous n’avez peut-être pas le droit …

Mais attention, vous pourriez ne pas avoir droit à l’assurance médicament du gouvernement du Québec. En effet, selon la loi 33:
toute personne résidant au Québec doit obligatoirement adhérer à un régime d’assurance médicaments, d’abord par l’intermédiaire d’un régime collectif offert par une fédération, un ordre professionnel ou une association (ex: AQIII) ou encore, par l’intermédiaire du régime collectif de son employeur ou de son conjoint, et, à défaut de ce qui précède, par l’intermédiaire du régime public (RAMQ).

Mais sincèrement, vous aurez probablement avantage à utiliser l’assurance médicaments privé que celle offerte par le Gouvernement. Par exemple, supposons que vous devez membre de l’AQIII, voici en date d’aujourd’hui un tableau comparatif entre l’assurance offerte par l’AQIII et l’assurance-médicaments du gouverment.

Assurance Medicaments